dépareiller


dépareiller

dépareiller [ depareje ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1680 ; désappareiller 1606; despareiller fin XIIe; de dé- et pareil
Rendre incomplet (un ensemble, une série de choses assorties ou semblables). déparier, désassortir. Un domestique « avait cassé un verre à pied et dépareillé une de ses douzaines » (Stendhal). ⊗ CONTR. 2. Appareiller, apparier, assortir.

dépareiller verbe transitif Altérer l'ordonnance, la composition d'un ensemble d'objets semblables ou assortis en supprimant un ou plusieurs éléments, ou en les remplaçant par d'autres, différents ; désassortir : Dépareiller un service à café.dépareiller (difficultés) verbe transitif Conjugaison 1. Dépareiller : attention au groupe -illi- aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous dépareillions, (que) vous dépareilliez. 2. Déparier : attention aux deux i aux première et deuxième personnes du pluriel, à l'indicatif imparfait et au subjonctif présent : (que) nous dépariions, (que) vous dépariiez. Sens Ne pas confondre les deux verbes. 1. Dépareiller : rendre incomplet un ensemble d'objets assortis en en soustrayant un ou plusieurs éléments. Dépareiller un service de table. 2. Déparier : faire disparaître un des éléments de ce qui forme une paire. Déparier des bas. Remarque Ne pas confondre déparier avec déparer, altérer le bel aspect, gâter l'harmonie de : des immeubles modernes déparent un peu les abords du château médiéval.

⇒DÉPAREILLER, verbe trans.
Altérer par suppression, ajout ou remplacement, l'ordonnance régulière d'une paire ou d'un petit ensemble d'objets assortis. Anton. appareiller, assortir. Il ne prêtait point son exemplaire, dans la peur de dépareiller la collection (FLAUB., Bouvard, t. 1, 1880, p. 84).
Emploi pronom. à sens passif :
Puis, de temps en temps [dans les bibliothèques] une édition se dépareille, un livre curieux disparaît, grâce au système trop large qui consiste à ne pas même demander les noms des lecteurs.
NERVAL, Les Filles du feu, Angélique, 1854, p. 510.
P. ext. Détruire l'harmonie d'une paire ou d'un petit ensemble. Cette ancienne mode des bouquets de côté, dont le moindre inconvénient était de dépareiller (...) un beau sein (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 223).
Rem. 1. Le synon. vieilli désappareiller, verbe trans., est attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s. Désappareiller des attelages, des chevaux, des vases (Ac. 1798-1878). On rencontre ds la docum. le part. passé désappareillé, ée, en emploi adj. (cf. ZOLA, Vérité, 1902, p. 6). 2. On rencontre ds la docum. dépareillement, subst. masc. Fait d'être dépareillé ou déparié. Quand l'un n'est pas avec l'autre, il y a dépareillement comme dans un couple d'oiseaux qui ne peuvent vivre qu'à deux (GONCOURT, Journal, 1859, p. 649).
Prononc. et Orth. :[] ou p. harmonis. vocalique []; (je) dépareille []. [] ouvert à l'inf. ds FÉR. Crit. t. 1 1787, GATTEL 1841, NOD. 1844, LITTRÉ, DG, PASSY 1914, DUB., Pt Lar. 1968; [e] fermé ds LAND. 1834, BESCH. 1845, FÉL. 1851, Pt ROB. et Lar. Lang. fr. Ds WARN. 1968 on réserve [] au lang. soutenu, [e] au lang. cour. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. La var. désappareiller est encore transcrite ds PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930 avec [] ouvert; elle est également donnée avec [] ds GATTEL 1841, NOD. 1844, BESCH. 1845, LITTRÉ et DG, avec [e] fermé ds LAND. 1834 et FÉL. 1851. Elle est attestée ds Ac. 1718 avec un seul p : desapareiller; ds Ac. 1740-1878 avec 2 p. Étymol. et Hist. A. Ca 1200 « séparer ce qui était uni » (Aiol, éd. J. Normand et G. Raynaud, 1926 : Or sont li .iiii. sol desparellié[s]); cf. 1200-02 (Escoufle, éd. Fr. Sweetser, 4722; Bien a despareillié la paire C'amors ot faite de nos .ii.); 1355 despareillié part. passé adj. « séparé de ce avec quoi on faisait une paire » (Exec. test. de Jeh. Trigault, A. Tournai ds GDF. Compl.); 1680 dépareiller des gants (RICH.); 1718 dépareillé part. passé adj. « dont l'ordonnance a été détruite » (Ac. : Il manque un des volumes à cette Histoire, elle est dépareillée). B. Ca 1170 soi desapareillier « se séparer de quelqu'un, quelque chose » (Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 340); début XIIIe s. « être différent » (2e Continuation Perceval, éd. W. Roach, 24488); 1606 desapareiller « enlever une chose d'un ensemble de choses pareilles » (CRESPIN, Thresor des trois langues françoise, italienne et espagnole). A dér. de pareil; dés. -er; préf. dé-. B dér. de appareiller2; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :4.

dépareiller [depaʀeje] v. tr.
ÉTYM. V. 1200, despareiller; désappareiller, 1606; depareiller, 1680; de 1. dé-, pareil, et suff. verbal -er.
Rare. Rendre incomplet (un ensemble, une série de choses assorties ou semblables). Déparier; désassortir. || Dépareiller un service de table (→ Couper, cit. 25.3).
1 Cette dame, apparemment si sensible au plaisir de la propriété, venait de faire une scène abominable, pendant le dîner, à un domestique qui avait cassé un verre à pied et dépareillé une de ses douzaines (…)
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XXII, p. 142.
2 Sa collection de vieux généraux, de vieux amiraux, de vieux ambassadeurs, était dépareillée par la mort. Beaucoup de beaux spécimens manquaient tout à fait, n'ayant pas été remplacés dans leurs cadres.
A. Maurois, Climats, II, XVII, p. 231.
——————
dépareillé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (1718 avec sens mod.).
1 Qui n'est pas complet (en parlant d'une collection, d'une série); qui est composé d'éléments qui ne sont pas assortis. || Collection dépareillée. Incomplet. || Service de verres dépareillé.
3 Ils couperaient en deux une tapisserie plutôt que d'en laisser le bénéfice à un seul. Ils aiment mieux que tout soit dépareillé mais qu'aucun lot ne l'emporte sur l'autre.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, II, XVIII, p. 216.
2 Qui n'est plus avec les autres objets qui formaient une paire, une collection. || Un gant dépareillé. || Un chandelier dépareillé. || Un volume dépareillé des œuvres complètes de Hugo.
Régional (Centre de la France; Canada). Exceptionnel, unique en son genre.
3 Par métaphore et fig. (littér.). Amputé, diminué.
4 J'étais un peu de ces natures-là, premièrement infirmes, implorantes et dépareillées au milieu d'une sorte de richesse qu'elles ont; j'avais hâte de m'attacher et de m'appuyer.
Sainte-Beuve, Volupté, XXII, p. 234.
5 Nous avions toujours pensé que, sans lui, elle serait dépareillée, perdue, qu'elle ne saurait plus vivre.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, X, VI, p. 386.
CONTR. 2. Appareiller, apparier, assortir.
DÉR. Dépareillage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépareiller — DÉPAREILLER. v. a. ter l une de deux ou de plusieurs choses pareilles. Je ne veux pas dépareiller ces deux vases. Qui a dépareillé ces gants? Dépareiller des livres. Il manque un des volumes à cette Histoire, elle est dépareillée.Dépareillé, ée.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • depareiller — Depareiller. v. a. De deux choses qui estoient pareilles en oster une. Je ne veux pas depareiller ces deux vases. qui a depareillé ces gands? …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DÉPAREILLER — v. a. De deux choses pareilles en ôter une, et ne point la remplacer, ou la remplacer par une autre qui n a pas la forme ou la couleur convenable. Il se dit également en parlant D un plus grand nombre de choses pareilles, dont on ôte une ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉPAREILLER — v. tr. De deux choses pareilles en ôter une et ne point la remplacer, ou la remplacer par une autre qui n’a pas la forme ou la couleur convenable. Cette femme avait mis des gants dépareillés : l’un était d’un jaune pâle et l’autre d’un jaune… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dépareiller — (dé pa rè llé, ll mouillées, et non dé pa rè yé) v. a. Séparer une chose d une autre avec laquelle elle était appareillée, et par suite ne point la remplacer ou la remplacer par une autre qui n y est pas pareille. On dépareille un ouvrage quand… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dépareiller — vt. déparèyî (Albanais), déparêyî (Saxel). E. : Déparer, Déparier …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • déparier — [ deparje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1393; de dé et parier « apparier » 1 ♦ Rare Ôter l une des deux choses qui forment une paire. ⇒ dépareiller. Déparier des gants, des souliers. 2 ♦ Séparer (un couple d animaux). ⇒ désapparier. ⊗ CONTR.… …   Encyclopédie Universelle

  • désassortir — [ dezasɔrtir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1629 ; de dés et assortir 1 ♦ Priver (un ensemble de choses assorties) d une partie de ses éléments. ⇒ dépareiller. P. p. adj. Service désassorti. « Les meubles du séjour étaient rudimentaires,… …   Encyclopédie Universelle

  • rappareiller — [ rapareje ] v. tr. <conjug. : 1> • 1690; « réunir (des personnes dispersées) » XIIIe; de re et 2. appareiller ♦ Rare Remettre (une chose) avec sa pareille ou ses pareilles. ⇒ rapparier. Remplacer les éléments manquants de (une série). ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • appareiller — 1. appareiller [ apareje ] v. <conjug. : 1> • « préparer » 1080; du bas lat. appariculare, lat. class. apparare « préparer » I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Préparer. 2 ♦ Mod. Appareiller un filet, le disposer pour la pêche. Appareiller un navire, le… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.